Voyages / Bonnes adresses

City break à Venise

Salut tout le monde !

Après une longue absence, on revient avec un petit article voyage.

Pour l’année 2019, avec Arthur, nous avons pris une bonne résolution : voyager et découvrir de nouveaux pays et villes. Fin mars nous sommes donc partis 5 jours à Venise sans vraiment savoir à quoi s’attendre.

Jour 1
Nous voici donc partis direction Venise. Nous avons voyagé avec Easyjet depuis l’aéroport de Lyon, parfait pour économiser sur le transport. 80€ par personne Aller / retour pour un vol fin mars.  

Après une petite heure de vol, et un atterrissage avec vu directe sur la mer, nous sommes arrivé sur le sol Vénitien où nous avons opté pour le bus navette afin de rejoindre la ville. 8€ pour le trajet aller // 15€ si vous prenez directement l’aller-retour avec la compagnie ATVO. Très pratique, on prend la navette directement à la sortie de l’aéroport. 

La navette nous dépose  à Piazzale Roma après 45 minutes de route, à l’entrée de la ville. Il faut savoir que Venise est une ville entièrement piétonne, pour rejoindre votre logement vous avez donc deux options : marcher ou passer par la voie navigable. 

Notre Airbnb étant situé à l’opposée de l’île, nous avons pris le transport en commun typique de Venise : le Vaporetto. Après être descendu à l’arrêt Giardini della Biennale et avoir marché dans les petites rues de Venise une dizaine de minutes, nous sommes arrivé dans notre mini Airbnb. Un petit studio situé sur une grande place très calme tenu par GianFranco avec qui les échanges en Anglais se sont avérés un peu compliqués. 

Une fois nos bagages déposés, nous sommes donc partis explorer la ville et la découvrir au coucher du soleil et surtout trouver un restaurant pour notre premier repas Italien : Pizze !

Jour 2 
Première vraie journée à Venise. Afin de profiter au maximum de la ville, nous avons décidé de ne pas traîner au lit et d’aller visiter dès le matin le Palais des Doges pour éviter les hordes de touristes. Une bonne idée car nous n’avons pas attendus pour rentrer dans le Palais. 

C’est un lieu d’exception à visiter absolument. Il était autrefois la résidence des Doges, le siège du gouvernement et le palais de justice de la ville.

Dans un des étages , construit à l’abri des regards, se tenaient des réunions secrètes entre les dirigeants de la république, aidés d’une police cachée qui exécutait des ordres dans des affaires de mœurs, de fiscalité ou encore d’espionnage. C’est depuis le Palais des Doges qu’on l’on a pu traverser le fameux ponts des soupirs qui permet de rejoindre le Palais à la prison. Ce pont doit son nom au fait que les prisonniers soupiraient en jetant un dernier regard à la lagune depuis les micros fenêtres du pont pendant qu’on les conduisait à la prison où ils allaient, la plupart du temps, finir leurs jours.

Comptez 2H de visite pour le Palais et la prison. Le billet coûte 20€ / personne et donne accès au Musée Correr, au musée Archéologique et la bibliothèque Marciana, soit les trois principaux musées de Venise tous situé autour de la Place San Marco.

Nous avons ensuite enchaîné notre journée avec la visite du Musée Correr qui retrace l’histoire de la ville et notamment l’occupation de la Cité par Napoléon ainsi que l’histoire d’Elizabeth d’Autriche plus connue sous le nom de l’impératrice Sissi.

Nous avons ensuite marché jusqu’au Pont Rialto, monument incontournable de la ville. Seule petite déception, les boutiques « attrape touriste » que l’on trouve à l’intérieur du pont et qui lui enlève quelque peu de son charme.

Venise étant une ville de plutôt petite taille nous avons continuer à flâner de quartier en quartier, jusqu’à en avoir quasiment fait le tour en fin de journée.

Jour 3
Après une bonne nuit de sommeil, nous avons pris le Vaporetto direction Murano, l’île connue principalement pour son verre soufflé. A l’arrivée sur cette petite île, on se fait alpaguer directement par un rabatteur qui nous propose de nous diriger vers un atelier de souffleur de verre, le tout moyennant 5€ par personne.

Nous passons notre chemin en se disant qu’on trouvera certainement un atelier où l’on pourra entrer gratuitement. En nous promenant, nous passons devant de nombreuses boutiques où l’on peut acheter toutes sortes d’objets en verre de Murano et nous nous apercevons assez rapidement que tous les ateliers sont payants.

Nous décidons donc de payer pour visiter un atelier. Grosse déception, nous sommes une vingtaine de touriste à nous entasser sur une estrade au fond de l’atelier. Un homme nous explique le process de fabrication mais personne pour nous faire une vrai démo. On aperçoit juste au fond deux artistes qui mette deux petit coup de souffle dans leur oeuvre. Fin de la présentation. Nous n’avons absolument rien vu. La visite aura durée 10 minutes, une belle perte de temps et d’argent.

Murano est finalement une île totalement surfaite. Pas très jolie, tout est hors de prix, très touristique, nous ne regrettons pas de quitter cette île pour nous rendre sur Burano.

Dés que nous foulons le sol de cette île nous sommes absolue ravie d’être venus, déçus même d’avoir perdus notre temps sur Murano. L’île connue pour ces petites maisons colorées et sa dentelle est un enchantement pour les yeux. Ces petites maisons colorées étaient autrefois destinées à être reconnues de loin par les marins partis très longtemps en mer. Après s’être promené tout l’après-midi et avoir dégusté une petite crêpe, nous sommes repartis en vaporetto direction Venise.

Afin de profiter à fond de notre ticket journée de bateau, nous empruntons la ligne de Vaporetto qui navigue sur le canal principal pour admirer la ville vue de l’eau et passer sous le pont du Rialto.

Jour 4
Dernière vrai journée à Venise. Nous avons commencé par la visite de la Basilique St Marc. Nous ne sommes pas croyant mais l’architecture est très belle à voir. Nous avons eu encore beaucoup de chance, il n’y avait pas du tout monde à l’entrée nous n’avons donc pas du tout attendus. A savoir, il est interdit d’entrer avec des sacs dans la basilique, il faut donc se rendre à la bagagerie, située dans une petite ruelle à côté de celle-ci.

Nous sommes ensuite monté en haut du Campanile de la place St Marc. Du haut de ses 98m, on aperçoit toute la ville. L’entrée est de 8€ par personnes mais cela en vaut vraiment a peine.

Nous avions déjà visité une bonne partie de la ville, nous avons donc décidé de retourner au pont du Rialto et nous avons axé le reste de la journée autour de la recherche des masques Vénitiens. Nous avons donc écumés les petites boutiques traditionnelles loin des attrapes touristes à la recherche du masque parfait à ramener en souvenir. Nous en avons également profité pour nous faire plaisir au niveau gustatif avec une bubble waffle agrémentées de glace de chez Ci Gusta.

Parlons justement de la restauration. Si vous venez en séjour à Venise, repérez à l’avance les restaurants où vous voulez vous rendre, la plupart sont des restaurants touristiques très chers et pas très bon. Si vous souhaitez manger un bon plat de pâtes, privilégiez les pastas box qui sont pour la plupart très bonnes et qu’on vous sert en bonne quantité. Dans les restaurants les pâtes sont présentées en entrées mais aux mêmes prix que les plats. Grosse déception donc quand on vous apporte une micro assiette de pâte et que vous ne comptiez pas prendre de plat. Il faut également savoir qu’en Italie, en plus des prix affichés sur la carte, il vous faudra ajouter le coperto (soit le prix du couvert). Il doit varier entre 2 et 5€, renseignez vous bien avant de rentrer dans les restaurants.

Jour 5
Fin de ce jolie séjour, une belle découverte. La période était idéale, peu de touriste dans la ville et bien qu’il ne faisait pas très chaud, il faisait très beau. Attention tout de même, à cette période de l’année la ville souffre souvent des Aqua Alta, le débordement des canaux qui inonde les rues de la ville. Un spectacle que j’aurais personnellement aimé voir qui doit donner une toute autre ambiance à la cité mais qui peut aussi vous rendre le voyage moins agréable car plus contraignant.

Sur la durée, je vous conseille de privilégier les séjours de 3 ou 4 jour en comptant la visite de Burano. Pas besoin d’y rester plus longtemps, c’est amplement suffisant pour visiter tout ce que la ville a à nous offrir.

En espérant que ces quelques conseil pourront vous être utile.

A très bientôt pour un nouvel article !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s