Lifestyle

Point lecture #1

Avec la rentrée, on prend souvent plus de bonne résolution que pour la nouvelle année.
Pour ma part, en septembre j’ai décidé de lire beaucoup plus : au moins 30 minutes par jours et un mois après je ne peux plus m’en passer.
Aujourd’hui je vous parle de mes coups de coeur du mois de septembre.

Le premier jour du reste de ma vie // il est grand temps de rallumer les étoiles // Tu comprendras quand tu seras plus grande – Virginie GRIMALDI


Le premier jour du reste de ma vie de Virginie Grimaldi
Le pitch : Marie, femme au foyer et mère de jumelles jeunes adultes a préparé une belle surprise à son mari pour lui fêter son anniversaire. C’est décidé à 40 ans elle le quitte et s’offre une croisière de trois mois en solitaire autour du monde pour réfléchir à son avenir et se retrouver elle-même. Solitaire, elle ne le restera pas longtemps, à bord elle fera la rencontre de deux femmes, elles aussi, à la croisée des chemin. Ensemble, elles vont voyager, rire, pleurer et retrouver le bonheur perdu.

Mon avis : Avec ce livre, j’ai voyagé à travers le monde accompagnée de ces trois femmes, je me suis attachées à elles et j’ai rie. Une comédie facile à lire et légère qui donne le sourire et dont on a envie de connaître la fin.

Il est grand temps de rallumer les étoiles de Virginie Grimaldi
Le pitch : Anna, mère de 37 ans qui croule sous les dettes et le travail ne profite pas de sa vie. Elle a deux filles, Chloé 17 ans, hyper sensible, des rêves pleins la tête et qui cherche a tout prix l’affection des garçons et Lily, 12 ans, qui préfère les rats aux humains. Alors qu’elle se rend brutalement compte que ses filles vont mal, elle prend une décision irrationnelle. Elle embarque ces deux filles dans un voyage à travers la Scandinavie. A l’étroit dans leur camping car, elles vont devoir réapprendre à vivre ensemble et à communiquer pour rentrer grandie de ce périple.

Mon avis : Tout comme la précédente lecture, une fois qu’on commence le livre on ne peut qu’avoir envie de le terminer. L’auteure a fait le choix d’un roman à trois voix, avec trois styles d’écriture bien différents. On y découvre les points de vue des trois personnages : Lily qui s’adresse avec humour à son journal comme s’il était humain, Chloé, blogueuse qui raconte ses tourments d’adolescentes et Anna, qui ne cesse de se remettre en question sur sa qualité de mère. Un livre feel good, qui fait du bien au moral même si tout est loin d’être rose dans la vie de ces trois femmes et avec un rebondissement de fin que l’on imagine à aucun moment.

Tu comprendras quand tu seras plus grande de Virginie Grimaldi
Le pitch : En quelques mois seulement, Julia a perdu son père, son fiancé et sa grand-mère.
A 32 ans, cette psychologue ne croit plus au bonheur et se laisse sombrer sans rien faire pour remonter la pente. Un jour elle décide de répondre à une offre d’emploi à Biarritz. C’est alors que du jour au lendemain, elle se retrouve dans une maison de retraite à travailler en temps que thérapeute, à quelques minutes de route de sa famille qui ignore tout de ce projet.

Mon avis : Coup de cœur pour les livres de cette auteure qui mêle à la perfection humour, tendresse, amour et tristesse. Là encore on est pris dans l’histoire, on a envie de connaître le dénouement qui révèle encore une fois une pirouette de fin à laquelle on ne s’attend pas. On s’attache à tous les habitants et au personnel aide-soignant qui font valser nos préjugés sur les personnes âgées et sur les maisons de retraite.

Les petites reines de Clémentine Beauvais


Le pitch : Au collège-lycée de Bourg en Bresse, trois élèves un peu boulotte qui ne se connaissent pas viennent d’être élues boudins de l’année sur les réseaux sociaux. Cette épreuve va les rapprocher, d’autant plus qu’elles ont un point commun, elles ont toutes une mission qu’elles veulent accomplir à Paris. Au début de l’été, elles prennent donc toutes les trois la route à vélo, direction l’Elysée !

Mon avis : A l’époque des Digital Native, se livre nous donne un bon aperçu de la cruauté que les élèves peuvent avoir entre eux. L’auteure a pris le partie d’écrire un livre sur les méandres d’internet dans le monde des ados mais en prenant le partie de faire rire et de valoriser l’humiliation que ces trois filles viennent de subir. Plutôt que de s’apitoyer sur leur sort, elles vont faire preuve de courage et de détermination pour atteindre leurs objectifs. Un bon roman que je recommande principalement pour son point de vue sur le harcèlement scolaire, le dicktat de l’image, le dépassement de soi et la beauté intérieure.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s